éco-construction

Également appelée construction durable consiste en la réalisation ou la rénovation d’un bâtiment ou d’une pièce de la manière la plus respectueuse de la nature possible. Ainsi, l’éco-construction prend en compte l’ensemble des techniques de développement durable, le but étant de créer une réalisation humaine la moins polluante possible.

le principe d’une construction durable

Cela passe avant tout par le choix des matériaux (les maisons en bois, en paille, en briques de terre compressée, sont ainsi des Éco-constructions) et la conception même (utilisation d’un nombre minimum de machines). Cette construction se doit d’être peu gourmande en énergie et d’utiliser un système de récupération d’eau, voire d’utilisation de l‘énergie solaire, de l’éolien.

l’écob

éco-constructionC’est une association d’une quinzaine d’artisans. Ils se sont retrouvés lors de formations sur l’éco-construction et ont décidé de mettre leur savoirs faire en commun. En intégrant le concept d’écologie et d’économie, ils souhaite donner une meilleure image de l’artisanat du bâtiment. Cette association typique du centre ouest Bretagne commence à se faire reconnaître, et d’autres artisans en Bretagne commencent à s’associer. L’Ecob, c’est plus qu’un partage de savoir faire. C’est travailler dans le respect du travail de l’autre, la bonne entente, sans imposer qui que se soit de l’association aux clients, qui reste libre de faire travailler un artisan non adhérent.

la norme HQE

lire la suite

Une norme française a pour but d’encadrer des constructions qui se veulent économes en énergie : il s’agit de la Haute qualité environnementale (HQE). Cependant, ce label est fortement critiqué, car il ne prend pas en compte l’ensemble des éléments qui entrent dans la conception d’une habitation. Il autorise ainsi la laine de verre comme isolant, alors que celle-ci n’est pas considérée comme économe en énergie. Les artisans, membres de l’ECOB, souhaitent attirer l’attention des pouvoirs publics sur ce genre de pratique pour qu’elles cessent.

Print Friendly, PDF & Email

La RT 2012 : un engagement fort du Grenelle de l’environnement

lire la suite

Conformément à l’article 4 de la loi Grenelle 1, la RT 2012 a pour objectif de limiter la consommation d’énergie primaire des bâtiments neufs à un maximum de 50 kWhEP/(m².an) en moyenne, tout en suscitant :

  • Une évolution technologique et industrielle significative pour toutes les filières du bâti et des équipements,
  • Un très bon niveau de qualité énergétique du bâti, indépendamment du choix de système énergétique,

Un équilibre technique et économique entre les énergies utilisées pour le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire.

Print Friendly, PDF & Email

La RT 2020 :

lire la suite

La réglementation thermique 2020 réunit un ensemble de normes visant à construire des bâtiments à énergie positive et des maisons passives. Un bâtiment répondant aux directives de la RT 2020 doit avoir une consommation de chauffage inférieure à 12 kWh par m2 et une consommation totale en énergie (chauffage, eau chaude sanitaire, éclairage et appareils électriques) inférieure à 100 kWh par m2. Les normes RT 2020 ciblent le zéro gaspillage énergétique, ainsi que la production d’énergie. Elles rendent également l’utilisateur acteur de la transition énergétique.

Les nouvelles normes RT 2020 deviendront obligatoires pour toutes les constructions neuves dès fin 2020. Certaines expérimentations ont déjà eu lieu depuis 2014 et les bâtiments publics comme les écoles, les mairies, etc., devraient entamer le mouvement dès 2018. Or, selon les difficultés financières et techniques, l’entrée en vigueur de la réglementation thermique 2020 risque d’être repoussée à 2025.

Le bâtiment représente 40 % de l’énergie totale consommée en Europe, devant les transports et l’industrie. Ce secteur est responsable de plus de 40 % des émissions de CO2. L’entrée en vigueur de la réglementation thermique 2020 a pour but de réduire la consommation d’énergie et l’émission de gaz polluants responsables de l’effet de serre grâce à la construction de bâtiments autonomes et favorisant l’économie d’énergies.

Les différence entre les deux normes RT 2012 RT 2020
Types de bâtiments Construction BBC (consommation limitée à 50 kWh/m2) Construction BEPOS (qui génère plus d’énergie qu’elle n’en consomme)
But principal Diminution de la consommation des équipements Suppression du gaspillage énergétique
Pour quels usages ? Refroidissement

Chauffage

Production d’eau chaude sanitaire

Éclairage

Auxiliaires

Les mêmes que RT 2012

Appareils ménagers

Appareils électroménagers

Effets du carbone de la construction

Moyens logistiques pour atteindre ce but Isolation thermique des bâtiments Isolation thermique des bâtiments

Production d’énergie

Empreinte environnementale

 

Print Friendly, PDF & Email

Print Friendly, PDF & Email